Maraudeurs & Secrets

Les maraudeurs entament leur cinquième année à Poudlard.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Petit roi, Grand génie & Fleur du mal. [Pv=Regulus Black]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Lylah Clinton

Messages : 37
Points : 20
Date d'inscription : 26/11/2011
Localisation : Dans ma tête ♥

Feuille de personnage
Ascendance: Sang mêlé
Copyright:

MessageSujet: Petit roi, Grand génie & Fleur du mal. [Pv=Regulus Black] Mar 29 Nov - 23:05


    Spoiler:
     

    J'étais en manque d'histoire. Allongée sur mon lit, seule dans le dortoir des Serpentards, je regardais le plafond en me disant que je manquais d'histoire. Mais pas l'histoire des moldus, des sorciers et de ces deux mondes réunis. Non, celle de Poudlard qui s'enterrait parfois sous un tas de poussière non-balayé. Il fallait que je m'imprègne de cette Histoire-ci, pour mieux connaître le château dans lequel je vivais depuis maintenant cinq années. Mais surtout, je ne comprenais pas pourquoi je n'y avait pas pensé plus tôt. Peut-être avais-je été trop occupée à aller fureter derrière les Poufsouffles, que je m'amusais à faire craquer psychologiquement, à petit feu. Je me levais de mon lit, réajustait mon uniforme, jupe noir, chemisier et pull noir ; et passais sur mes épaules la grande cape noire, habillée du blason des Serpentards sur la poitrine. J'étais frileuse de nature et il était tôt le matin, juste avant le début des cours. Enfin parée de mes vêtements, je sortis prestement du dortoir, passa telle une ombre à travers la salle commune glacée. J'avais beau être mauvaise, mais dans mon coeur, il y avait une chaleur inexplicable. De la joie de vivre que j'exprimais parfois. Alors pourquoi les Serpentards étaient-ils aussi froids ? Étaient-ils des incompris ? J'avais souvent des moments où, moi-même, ne comprenais pas mes camarades. Je ne voyais pas pourquoi ils étaient si distants. Peut-être se croyaient-ils trop intelligents pour s'amuser. Dommage, cela faisait une caractéristique que je ne partageais pas avec eux. Plus tard je reviendrais, et mettrais un feu de vie dans cette salle commune. Je ferais étinceler ce blason ternit.
    Maintenant, l'Histoire. Plus pressée que jamais, je descendis les escaliers comme une folle, mes cheveux bruns palpitant et ma cape claquant derrière moi. Je voulais découvrir tout ces noms de Poudlard. Tout ceux qu'avaient vécus, ceux qui avaient gagnés, ceux qui étaient morts. Leurs visages. Je me retrouvais très rapidement face à la très grande porte de la salle des Trophées. Ma porte de l'Histoire. Je l'ouvris de la même manière que l'on rentrait dans la vie. Devant moi se dressa une allée de vitrines étincelantes. Je clignais de l'oeil et partis explorer cette Histoire que j'avais raté. Il y avait parfois des coupes, des photographies de groupe, un grand gagnant. Un rire m'échappa.

    -AH ! Black, si tu voyais ta frimousse ...!

    Penchée en avant, j'étais tombée sur une vieille photographie d'un petit Regulus, très jeune et portant vaillamment une coupe d'or. Du Quidditch, sûrement.

    -... petit roi, je trouve que tu obtiens beaucoup de choses.

    Continuant à me balader, je furetais entre les coupes, laissais échapper un rire joyeux devant les regards hébété d'une victoire, les sourires complices de marmots turbulents. Je griffais aussi, les vitrines où apparaissaient des Gryffondor imbéciles. Des rentre dedans. Sur la dernière que j'avais rayé de mon ongle, c'était une photographie de la bande de Potter, au Quidditch. Sirius Black. Comment des parents tels ceux de Regulus avaient pu mettre au monde des enfants aussi différents. Je relevais la tête, décollant ainsi ma frimousse de la vitre où se trouvait la tête de Sirius.

    -Black. Petit roi, je sais que tu es là, sale génie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petit roi, Grand génie & Fleur du mal. [Pv=Regulus Black] Mar 29 Nov - 23:35

Cela faisait longtemps que je n'avais pas été dans la salle des trophées. Il n'y avait jamais personne, et pour tout avouer, je ne savais pas pourquoi j'y étais venu, sans doute pour contempler une de mes nombreuses récompenses et pour cracher sur l'image de mon frère. Je n'avais strictement rien à faire là. J'étais censé être en cours, mais l'histoire de la magie m'agaçait sérieusement. De plus, j'avais mal à la tête. Mes pas résonnaient dans cette haute et vaste salle.
Des bruits de pas me mirent en alerte et m'incitèrent à me cacher. Si c'était le concierge, je risquais gros, à l'égal d'un professeur. Je me collais à une armoire, faisant ma respiration silencieuse. J'observais la silhouette de ma cachette. Par grand soulagement, je reconnus les couleurs des Serpentards. Je ne la voyais que de dos, et la cascade de cheveux bruns pouvait dissimuler n'importe qui.

"AH ! Black, si tu voyais ta frimousse ...!"

J'aurais pu reconnaître cette voix entre mille. Lylah Cliton. Que me reprochait-elle cette fois-ci ? Sachant où tous mes exploits étaient exposés, je déduis qu'elle était en train de regarder une des photos de groupe, lors du gain de la coupe de Quidditch. C'est vrai que je n'étais qu'en deuxième année sur le cliché, mais tout de même, j'étais quand même classe. Elle n'avait pas à se moquer de moi.

"... petit roi, je trouve que tu obtiens beaucoup de choses."

Voila qu'elle m'appelait "petit roi" maintenant. Et pourquoi cela ? Sur le deuxième point, elle n'avait pas tort, j'obtenais beaucoup. Mais je le méritais. Que venait-elle faire ici d'ailleurs ? Elle arpentait les vitres, en rayant des clichés dont je ne savais ce qu'ils représentaient. Sûrement des Gryffondors, qui d'autres ? Elle examina attentivement une des photos et lorsqu'elle releva la tête elle me lança :

"Black. Petit roi, je sais que tu es là, sale génie !"

Le reflet de mon visage dans la vitrine en train de l'épier avait du me trahir. Je sortais de ma plaque et m'avançait vers elle un sourire aux lèvres. Je m'arrêtais en face d'elle, laissant un bon mètre entre nous.

"Clinton, ma fleur du mal, que fais-tu ici ? Bien joué, tu es très observatrice soit dit en passant."

Je croisais, les bras, m'adossant contre une colonne. Cette jeune fille était perspicace. Un peu étrange certes, mais jolie. Je ne lui parlais pas souvent, et pourtant, je savais pertinemment que je pourrais bien m'entendre avec elle. Après tout, elle était dans ma maison. Elle avait beau s'être moquée de moi, je savais que venant d'elle, ce n'était pas pour me blesser. Elle avait l'âme d'une Serpentarde, mais pas seulement. Je devinais qu'elle avait le coeur gros et nous ne partagions pas le même sang, à l'évidence. Je plongeais mon regard dans le sien, le visage impassible, seul un rictus présent sur mes lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lylah Clinton

Messages : 37
Points : 20
Date d'inscription : 26/11/2011
Localisation : Dans ma tête ♥

Feuille de personnage
Ascendance: Sang mêlé
Copyright:

MessageSujet: Re: Petit roi, Grand génie & Fleur du mal. [Pv=Regulus Black] Mer 30 Nov - 14:20

    Je cherchais du regard cet imposteur qui était venu troubler mon rendez-vous avez l'Histoire. Regulus Black sortit lentement de sa planque, avec toute la froideur que son corps pouvait libérer. Le contraste avec sa chevelure d'ébène était saisissante et mettait mal à l'aise. C'était fou comme ce garçon ressemblait à son grand frère. Comment j'avais su qu'il se trouvait là ? Pas parce que je l'avais remarqué. Seulement, j'avais senti une présence de Black. Il n'y avait que cette famille de sangs-purs qui pouvait dégager une telle force d'attraction dans une pièce vide. Distinguer Regulus de son frère ? Très simple, Regulus était sans odeur, alors que Sirius avait une odeur de chien errant. Si il avait été dans la pièce, je l'aurais remarqué sans hésitation. Regulus me souriait et je ne pus répondre qu'en étirant légèrement le coin de mes lèvres. Il se posa près de moi, et j'écartais de mon visage les mèches de cheveux qui gênaient ma vue. Ce garçon était une force en puissance, dans le repos et caché par un masque noble. Moi, je n'avais pas même mon sang de respectable, juste mon allure.

    -Clinton, ma fleur du mal, que fais-tu ici ? Bien joué, tu es très observatrice soit dit en passant.

    Il se mit plus à l'aise face à moi. Si jeune et déjà si impérial dans ses prestations. Ce fut une quelconque surprise pour moi, était-ce seulement son rang qui le rendait si sûr de lui ou n'était-ce que son caractère qui lui jouait des tours ? Un peu narcissisme, le point commun entre les des frères. N'importe qui aurait pu le deviner. Regulus avait refroidi son visage, comme si il était déjà déçu de ma réponse. Je m'écartais de lui et continuais mon petit voyage entre les trophées.

    -Perspicace. Je sais.

    Je souris, admirant les visages joyeux d'une bande de Serpentards heureux. Je m'arrêtais, et tournais la tête vers lui. Il n'avait pas bougé, c'était juste contenté de me suivre du regard. Cela l'amusait-il peut-être. Et lui, que faisait-il ici ?

    -Je me balade avec l'Histoire. Ca me fait sourire, je m'instruis. Tu sais que tu ressembles énormément à ton frère ? Physiquement, mais pas seulement. Je ne te demanderais pas pourquoi tu était si honteux pour aller te cacher... Je peux te poser une question ? Pourquoi les Serpentards doivent-être les inexpressifs de Poudlard ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petit roi, Grand génie & Fleur du mal. [Pv=Regulus Black] Mer 30 Nov - 18:01

Elle était faible, je savais comment la blesser en cas de besoin. Je la regardais. Lorsqu'elle mentionna ma ressemblance avec ce chien mon visage se transforma en une moue dédaigneuse. Les yeux brillants de haine, je m'adressa à elle d'un ton sec :

"Comment oses-tu dire ça ?! Je ne lui ressemble en rien ! Qui es-tu pour dire cela, toi ?!"

Jusqu'à présent, sans même la connaître, je l'avais toujours trouvé bizarre mais fragile et douce. Si elle commençait comme cela, elle devait faire attention à ses arrières. Mieux valait compter dans mes amis que dans mes ennemis. Je regardais ses yeux sombres, pétillants. Chaque Serpentard savait que Sirius était une abomination à laquelle il ne fallait en aucun cas me comparer et pourtant elle le faisait. Au lieu d'être hors de moi, je bouillonnais intérieurement en essayant de retrouver un masque impassible. Allais-je l'effrayer, cette verte et argent délicate ?
Ainsi, elle s'instruisait. Personne n'avait besoin de venir ici pour connaître les exploits des autres. Il suffisait juste d'écouter les conversations. Peut-être n'avait elle pas d'ami, ou peut-être préférait-elle simplement être seule comme moi.

"Saches tout d'abord Clinton que je ne me cachais pas. Je vérifiais qu'il y avait, figures-toi que je suis censé être en cours, et pour information, les Serpentards ne sont pas les inexpressifs de Poudlard comme tu dis. Leur particularité, c'est qu'ils ne font jamais rien à moitié. Soit tout l'un, soit tout l'autre."

Je la toisais. Si elle n'avait pas le Sang aussi Pur que le mien, elle n'avait pas non plus mon assurance. En même temps, c'était une fille. Le Choixpeau pouvait-il se tromper ? Sans aucun doute. Même si elle m'avait offusqué, j'étais certain que sa place était bien dans ma maison, mais qu'elle était juste perdue, sans repères et avait besoin de quelqu'un pour s'y retrouver. Elle n'était pas une vraie méchante mais plutôt une pâte meuble qu'il allait falloir forger rapidement pour en faire une des nôtres. J'étais certain qu'elle pouvait se montrer rapide, agile et maligne. Il ne restait qu'à l'entraîner sur cette voie. Elle finirait par faire une bonne Mangemort, j'en étais sur. Je regardais son joli visage, songeur...
J'esquissais un sourire en coin en pensant à mes plans, si elle avait devait être formée, je répondrais présent. Je pourrais l'anoblir, faire d'elle une grande sorcière...
Les mains derrière le dos, je fis apparaître silencieusement à l'aide de ma baguette une fleur de Lys blanche que je calais sur son oreille. Elle contrastait sur sa cascade de cheveux bruns et lui donnait des allures princières. Après tout, elle m'avait appelé "le génie", c'était à moi de faire mes preuves. En apprenant à la dompter et la comprendre, j'étais certain de pouvoir m'y attacher et l'apprécier. Désormais, quiconque s'en approcherait avait intérêt de prendre garde. Je n'étais pas du genre aimable.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lylah Clinton

Messages : 37
Points : 20
Date d'inscription : 26/11/2011
Localisation : Dans ma tête ♥

Feuille de personnage
Ascendance: Sang mêlé
Copyright:

MessageSujet: Re: Petit roi, Grand génie & Fleur du mal. [Pv=Regulus Black] Mer 30 Nov - 22:18

    Le visage du garçon changea de masque brusquement, répondant à ma suggestion comme un ouragan. Il me parla avec froideur, sèchement, comme à une imbécile qui aurait fait une grossière erreur. Il n'avait pas tord, par ailleurs. Je répondis à son agressivité par un regard dédaigneux, froissée de découvrir cette personnalité si fragile de ce Petit Roi. C'était assez amusant de voir se transformer son joli minois en une violente agressivité en un si court instant. Mais se voir abordée de cette manière était assez agaçant, la haine dans ses yeux de même.

    -Je suis comme ça, Lylah Clinton. Finalement, il est plus simple de t'atteindre que je ne le pensais. Il suffit d'énoncer ton stupide frère pour que tu te braques... C'est trop facile.

    J'avais parlé avec ma douceur habituelle, toujours souriante. Pas de sous-entendus étranges dans ce que je venais de dire, pas de méchanceté, seulement une constatation ; qui pouvait faire mal si Regulus s'énervait toujours de cette même lorsque l'on discutait de son frère canin. Je l'aurais crus plus fort, pensant qu'il aurait pu contrer plus sagement, en étant plus mauvais. Du moins, autrement que cette fausse menace, dissimulée sous une accusation. Je n'étais pas vexée, juste un peu déçue de voir ma première impression de Regulus tomber en morceaux. Elle ne se pensait pas plus forte que lui dans ce domaine, seulement voilà... c'était Regulus Acturus Black, alors les espérances étaient désolées. Je n'avais certes pas le Sang convenable, mais je savais garder ma dignité les moments venus et ne passais pas pour un animal hargneux que l'on pouvait prendre par les sentiments.
    Le visage de Regulus retrouva ses couleurs naturelles, son expression impassible qui lui était si commune. Moi, je lui souriais, amusée de découvrir toujours plus les caractères de mes camarades, leur mode de penser. Merlin que cela était intéressant de s'instruire de toutes les personnalités, du genre vivant. Bien sûr qu'il ne se cachait pas... Il n'avait aucune raison de se trouver dans cette pièce, et à l'entrée d'un inconnu, il s'est dissimulé pour n'être vu pour vérifier.

    -Tss ... ! Ce qui signifie se cacher, Black. Tu pourrais au moins assumer tes propre choix.
    -...les Serpentards ne sont pas les inexpressifs de Poudlard comme tu dis. Leur particularité, c'est qu'ils ne font jamais rien à moitié. Soit tout l'un, soit tout l'autre.
    -Alors souris moi vraiment. Ajoutais-je froidement, mon sourire brillant aux lèvres.

    Il me toisait, faisait couler son regard noir le long de ma silhouette, revenait à mon visage. Il me jugeait, sous-pesait ma valeur, me construisait un avenir. Je me laissais faire, attendant avec patience que ce garçon m'examine. Ses lèvres laissèrent échapper un faible sourire doté d'un rictus. S'amusait-il de mon apparence ? Il était vrai que je pouvais, de première impression, conduire en erreur au sujet de ma maison. N'importe qui, au premier coup d'oeil m'enverrait à Serdaigle, par mon allure calme et modérée, souriante et polie. Non, se n'était pas ça. Mais il ne cessait de me dévisager, retournait dans ses pensées, tournait d'un regard autour de moi.

    -Arrêtes !

    Sur mon ordre agacé apparut une fleur de lys, blanche immaculée, mêlée aux boucles harmonieuses de mes cheveux, délicatement posée par Regulus. Pour moi, ceci n'était pas un sourire, mais une jolie fleur finement travaillée, trop blanche pour être parfaite Je fixais Regulus, l'observant à mon tour. Que c'était-il mit dans la tête, ce génie de Black ? Pas trop entreprenant, j'espère, car j'avais une Histoire à parcourir. Je n'avais jamais eu l'occasion de parler vraiment à Regulus, juste peut-être un signe si l'on s'était déjà croisé quelque part, mais je n'en avais pas le souvenir. Alors ainsi il laissait courir certain cours ? Je l'avais pensé plus...travailleur, j'avais cru qu'il était un fin ouvrier de l'ascension des Serpentards au sein de Poudlard. Je frôlais la délicate fleur qu'il m'avait offerte à la suite d'un long silence.

    -Je ne suis pas à orner, Black. Dis-je en désignant le lys. Je me détournais et m'arrêtais devant une très ancienne photographie, datant au moins de 1850. Je posais mon doigt sur un visage dessiné sèchement, blond et le regard froid. Là ! Qui est-ce ? ... Par contre, je garde la fleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petit roi, Grand génie & Fleur du mal. [Pv=Regulus Black] Mer 30 Nov - 22:47

Visiblement, elle prenait mal mon comportement. Elle semblait même déçue. Mais à quoi s'attendait-elle de ma part ? J'avais le sang chaud, j'étais impulsif, arrogant et l'avais toujours été. Avec peu de personnes, je savais cependant me montrer doux et attentionné, mais la manière dont elle me répondait me prouvait clairement que mon comportement n'étais pas à la hauteur de ses espérances. Alors comme ça, j'étais "facile". Elle se trompait de personne. Personne n'arrivait à me faire fondre.
Elle voulait que je le sourie. Bizarrement, ma colère était passée et je n'avais pas la moindre envie d'être méchant avec elle, mais allais-je faire ce qu'elle me demandait. Le fait que je la détaille la déstabilisait clairement. Ma fleur n'était pas non plus la bien venue. Pourquoi lorsque l'on se montrait gentil les gens étaient toujours insatisfaits ? J'étais déçu, je n'avais pas essayé de l'acheter. Je soupirais. Son attention ne fut pas longtemps retenue par moi, elle était déjà retournée regarder une photo, dont je ne connaissais pas la personne. Je haussais les épaules quant à son interrogation.
Je pris un de ses bras délicatement et le retournait vers moi. Cette fois, un sourire sincère franchit mes lèvres.

"Tu es difficile à cerner Lylah, mais n'essaies pas de faire ta dure avec moi, cela ne m'atteint nullement. C'est juste très mignon."


Je m'assis par terre, contrairement à mes habitudes de noble. Je la regardais, cette fois, elle était en position de force. Si elle n'avait pas confiance en moi, tant pis, je pouvais toujours essayer de la gagner. Machinalement, je passais une main dans mes cheveux. Si je l'avais déçu, brisé mon image, je réservais bien d'autres surprises.

"Si tu n'es pas à orner, pourquoi la gardes tu alors ?"

Je fis un rapide "accio" sur le végétal qui se retrouva entre mes deux mains. Je la regardais se faner à vue d'œil. Allait-elle m'en vouloir ? Elle n'en avait aucune raison. Après tout, j'avais réparé ce qu'elle avait méprisé. J'entre ouvrais mes doigts laissant tomber les morceaux desséchés. Je frottais rapidement les mains pour me débarrasser des dernières particules.

"Satisfaite ?"

Mon ton était posé et mesuré. Mais excès de colère étaient passés pour aujourd'hui.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lylah Clinton

Messages : 37
Points : 20
Date d'inscription : 26/11/2011
Localisation : Dans ma tête ♥

Feuille de personnage
Ascendance: Sang mêlé
Copyright:

MessageSujet: Re: Petit roi, Grand génie & Fleur du mal. [Pv=Regulus Black] Jeu 1 Déc - 22:38

    J'avais laissé de côté Black et m'étais remise en conflit avec l'Histoire lorsque je sentis une main s'emparer de mon bras et se l'approprier. Le contact fut doux, et le sourire de l'adolescent de même. J'en tirais une certaine chaleur qui s'installait dans mon coeur, comme un esprit jaloux. Ce geste d'attention me donna envie de m'intéresser à ce jeune homme impulsif qui répondait à ses instincts de nobles. Certes je ne l'avais pas touché, mais cela valait toujours la peine d'essayer, pour voir comment réagissait cet arrogant Black. Ce dernier se montrait d'ailleurs généreux envers moi, m'offrant beaucoup de son attention. Il aurait pu me remarquer, et claquer la porte sans même m'avoir adressé la parole. L'héritier des Black n'était pas connu que pour ses fines délicatesses. Mignon ? C'était le mot qui me décrivait toute entière lorsqu'on ne me connaissait pas. Compliquée, c'était après. Il m'avait comprise à l'envers, cela fonctionnait aussi, même mieux.

    -Tout le monde à une faiblesse, même un petit roi tel que toi. Je n'aurais alors pas besoin d'être dure avec toi pour te toucher, lorsque je m'en serais emparée. Je serais aussi douce qu'aujourd'hui.

    Les yeux noirs de Black reflétaient son esprit malin, après tout, il était au dessus de tout ça. Ses pensées voguaient à l'amusement de ses propres atouts. Je le regardais, mon sourire en coin toujours présent. Il venait de s'assoir, me retrouvant seule sur un piédestal invisible. Il venait de rompre son rang de noble sur une position désavantageuse. Je m'avançais près de lui, ma nouvelle force matérielle me jouant des tours sur mon allure. Ce garçon était amusant, le voir hurler ses principes de noble puis, l'apercevoir quitter ce vêtement puissant.
    La fleur attachée à mes cheveux rejoint ses mains et mourra sans m'attendre. Regulus se débarrassa des dernières poussières d'un geste vague. Il me demande pour j'avais voulu la garder, alors que je l'avais repoussée à peine m'avait-elle été offerte. Je penchais ma tête sur le côté, et fis un pas en avant. Pourquoi la garder ? C'était un cadeau, et bien que je n'aimais pas être un sapin de noël, j'aimais être flattée. Je me glissais entre ses jambes et me rapprochais de lui en souriant. Mon visage était à la hauteur du sien, mes yeux noirs regardant le visage du Roi des Blacks.

    -Parce qu'elle venait de toi. Dis-je froidement. Je me relevais lentement et retournais au centre de la salle.
    -Satisfaite ?
    -Je suis comblée, Black !

    Ma réponse avait été mélangée à un rire amusé. J'étais plus que satisfaite de cet extravagant personnage que je découvrais. Il avait bien l'allure royale. Je fis un tour sur moi-même, les bras écartés. Je me retrouvais face à Regulus, cette fois-ci je l'abandonnerais pas comme je l'avais fait quelques instants plus tôt. Regulus, Acturus, Black. Les noms étaient ils à l'origine des destins de leurs porteurs ? Je fixais le jeune homme. Peut-être bien, dans son cas comme dans celui de son frère.

    -Tu es... un roi, une étoile, un Black. Non, tu es le roi des Black... Je ne suis qu'une sang-mêlée bien frêle, comment oses-tu m'adresser la parole ... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petit roi, Grand génie & Fleur du mal. [Pv=Regulus Black] Ven 2 Déc - 19:46

Elle avait paru surprise par mon changement de comportement. Oui, j'étais lunatique, mais encore, là, ce n'était pas nouveau. Elle s'éloigna de moi encore une fois pour contempler les photos abîmées.

"Tout le monde à une faiblesse, même un petit roi tel que toi. Je n'aurais alors pas besoin d'être dure avec toi pour te toucher, lorsque je m'en serais emparée. Je serais aussi douce qu'aujourd'hui. "

Elle pensait vraiment pouvoir m'atteindre et me manipuler de la sorte... Grave erreur. Jamais je ne me soumettais à d'autres que mes parents. Encore moins à une fille. De plus, il fallait me connaître comme soi-même pour deviner mes faiblesses et les maîtriser, et ça, personne n'y parviendrai jamais. Lorsque je me fus débarrasser des derniers restes du Lys, elle se plaça entre mes jambes tendues mais fit rapidement demi-tour après m'avoir parlé.
Parce que c'était moi qui lui avait offert... Lylah Clinton fondait-elle pour moi ? Impossible. Elle n'était pas comme ça, pas ce genre de filles qui craquaient pour un homme. Elle semblait amusée de la situation et j'aurais aimé pouvoir déchiffrer ses pensées à l'instant même.

"Tu es... un roi, une étoile, un Black. Non, tu es le roi des Black... Je ne suis qu'une sang-mêlée bien frêle, comment oses-tu m'adresser la parole ... !"

De toute évidence elle me portait du respect tout en testant mes réactions. Mais avec cette affirmation, elle voulait que je lui dise clairement comment je la considérais. Je ne réfléchis pas longtemps, lui répondant d'un ton neutre avec un haussement d'épaules :

"Si tu à Serpentard c'est que tu le mérites, et c'est aussi pour cela que je te parle. Tu dois pouvoir faire preuve d'autant de grandeur que certains Sang-Purs. Tu as une chance de faire tes preuves dans cette maison, ne la laisse pas s'enfuir."

Elle me faisait à présent face, comme la fois précédente, mais ne bougeait plus. Je remarquais seulement à quel point ses yeux étaient beaux, bordés de ces cils qui affinaient ses yeux. Sans trop m'en rendre compte, je souris, toujours en train de détailler son regard sombre sur sa peau d'ivoire. Ma respiration se faisait très lente et silencieuse, retenant parfois quelques secondes mon souffle. J'étais rarement aussi près d'une fille, et cela me mettait un peu mal à l'aise. Après tout, j'étais Regulus Black, et étais censé pouvoir surmonter n'importe quelle situation, quelle qu'elle soit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lylah Clinton

Messages : 37
Points : 20
Date d'inscription : 26/11/2011
Localisation : Dans ma tête ♥

Feuille de personnage
Ascendance: Sang mêlé
Copyright:

MessageSujet: Re: Petit roi, Grand génie & Fleur du mal. [Pv=Regulus Black] Sam 3 Déc - 20:57

    Je le regardais dignement, laissant courir mon regard sur ce jeune imposteur. Il semblait réfléchir sur mon attitude. Je levais un sourcil, à la fois amusée et surprise. Ce garçon était toujours en perpétuel changement, c'était surprenant. J'en tirais un sourire. Il n'attendit pas longtemps pour me répondre, me parlant avec ce naturel indifférent qui faisait son allure. Pour le moment, rien ne le touchait. Rien ne disait que, lorsque je serais en possession de cette faiblesse, je pourrais le faire flancher comme tant d'autre.

    -Si tu es à Serpentard c'est que tu le mérites, et c'est aussi pour cela que je te parle. Tu dois pouvoir faire preuve d'autant de grandeur que certains Sang-Purs. Tu as une chance de faire tes preuves dans cette maison, ne la laisse pas s'enfuir.

    Je baissais la tête respectueusement, quoiqu'un respect un peu faux venant de ma part. Me savoir non exclue de l'esprit arbitraire de Regulus était un soulagement, même si j'avais de la peine à l'accepter. Enfin, l'esprit dit arbitraire, puisque pour l'instant, je n'en voyais pas la trace. Pour le moment, l'héritier des Black m'apparaissais plutôt comme un jeune homme impulsif, parfois arrogant mais en rien pourri par son esprit diabolique. A moins qu'il ne cache cette facette de son caractère, mais je ne le pensais pas. L'intuition féminine ! Cette chose la plus imbécile qui soit, et qui mettait dans un état effroyable qui la croyait.
    Je restais immobile, restant l'oeil fixe sur Regulus. Il m'observait avec patience, m'analysant encore. N'avait-il pas finir par me connaître par coeur à force de m'observer de cette manière ? Il ne semblait pas à l'aise, beaucoup plus qu'au début, où il l'avait violemment remise à sa place quand au sujet de son frère. Sa respiration se saccadait, puis s'interrompait d'une manière que j'hésitais à lui demander si il se sentait bien. Une sorte de pré-transe.

    -Si c'est moi qui suis à l'origine de cet état, Black, j'en suis très flattée .... !

    Que cela était amusant de découvrir que le roi des Black était très peu à l'aise en ma présence. Ou peut-être des femmes en général. Il était terriblement tentant d'en jouer... ! J'avais eu soudainement le désir de le mettre dans une situation qu'il ne connaissait sûrement pas. Mais le respect que je portais à cette noble famille de Sang-Purs me freinais quelque peu dans ma démarche moqueuse. Je continuais à observer Regulus pour savoir si je m'approchais ou non. J'en concluais que oui... ! Je m'avançais et regagna la place que je mettais appropriée quelques instants plus tôt, entre ses jambes tendues. Mes jambes entremêlées et repliées contre moi, je m'installais dans ce nouvel environnement étroit. Je souriais, regardais ses réactions. Il ne bougeait pas, semblait s'attarder sur cette nouvelle situation qui ne présentait à lui. J'aurais bien voulu savoir ce qu'il se passait dans sa tête à ce moment-ci. Je posais mon visage sur mes genoux, mes yeux noirs scrutant toujours le jeune héritier.

    -Comment se fait-il qu'un jeune homme aussi téméraire soit aussi peu à l'aise avec les femmes... Est-ce parce que son frère est un sale coureur de jupon ? Ou est-ce parce que ton précédent bain avec Lily Evans t'as refroidi ? La raison peut-être toute autre... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petit roi, Grand génie & Fleur du mal. [Pv=Regulus Black] Dim 4 Déc - 16:40

Je m'étais trompé sur la personne, elle avait une personnalité" très étrange, et ma première impression n'avait pas été la bonne. Cette petite fleur du mal aimait contrôler la situation, tout comme moi. En l'occurrence, j'avais baissé la garde trop vite et elle s'en délectait.

"Si c'est moi qui suis à l'origine de cet état, Black, j'en suis très flattée .... !"

J'esquissais un sourire en coin un peu moqueur. Elle était bien sûre d'elle, mais semblait à la fois partagée entre une envie et la raison. Je n'étais pas décidé à lui répondre, elle était une personne intéressante, et si je la laissais faire, j'en saurais plus sur elle ce qui ne pouvait être que bénéfique. Mes traits se figèrent et je repris une attitude normale. Elle se rapprocha d'avantage, la tête posée sur ses genoux, ses yeux dans les miens.

"Comment se fait-il qu'un jeune homme aussi téméraire soit aussi peu à l'aise avec les femmes... Est-ce parce que son frère est un sale coureur de jupon ? Ou est-ce parce que ton précédent bain avec Lily Evans t'as refroidi ? La raison peut-être toute autre... !"

Elle voulait jouer, j'allais jouer. Elle me provoquait, très bien. J'avais été gentil pour le moment, et elle avait découvert comme une fausse personnalité Si elle était décidée à trouver le Regulus Black que tout le monde connaissait, il répondrait présent. Elle savait que je détestais entendre mon frère mentionné mais elle recommençait. Comment était-elle au courant pour ce fameux bains... Oui, évidemment... Je pris un ton un peu narquois pour lui répondre.

"Les actes de Sirius ne m'importent pas, il est coureur de jupons, c'est un fait, mais cela n'influence en rien ce que je fais. Mais dis moi... Tu lis Veritaserum, un tissu d'inepties et de mensonges. Consternant. Et encore plus de croire ce qui est marqué dedans. Mais si tu veux vraiment savoir, il ne s'est rien passé, et c'était la dernière fois que j'avais affaire à Lily Evans. C'est une sang-de-bourbe, je ne fréquente pas ce genre de personnes. J'ai aussi peu l'habitude de côtoyer des filles."

Elle pensait que j'étais coincé, ce n'étais pas le mot, quand même pas. Les filles ne m'impressionnaient pas, c'est juste qu'elles ne valaient pas la peine qu'on s'y arête. Elles étaient souvent source de problèmes inutiles, et je détestais les problèmes. Que cherchait Lylah précisément ? Pourquoi s'intéressait-elle autant à mon cas. Elle aurait pu passer son chemin, mais non, il avait fallût en arriver là. Je me levais, la surplombant à présent. C'était moi qui commandait maintenant. Et ça aurait toujours du l'être.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lylah Clinton

Messages : 37
Points : 20
Date d'inscription : 26/11/2011
Localisation : Dans ma tête ♥

Feuille de personnage
Ascendance: Sang mêlé
Copyright:

MessageSujet: Re: Petit roi, Grand génie & Fleur du mal. [Pv=Regulus Black] Dim 4 Déc - 19:24

    Parler avec Black était agréable, car il y avait toujours de nouveaux mouvements, de nouvelles situations naissances, tout ça enrobé dans un mécanisme lent que faisait notre conversation. Mes suppositions quelques peu piquantes transformèrent l'hésitation des yeux sombres de Black en une nouvelle fierté qui montait jusqu'à imprégner ses traits. J'avais envie de le connaître toujours plus, surtout si il ne m'avait fait découvrir qu'une infime partie de son caractère. C'était un jeune homme tout à fait intéressant, à l'esprit divers et scrupuleux. Il eut une surprise passagère lorsqu'il apprit que j'étais au courant à propos de sa petite folie mousseuse avec Evans. Rien n'était laissé au hasard. Sa surprise disparut rapidement, remplacée par cette nouvelle fierté. Il était bien sûr au courant et savait pertinemment se défendre. C'était ce qu'il laissait apparaître. Il parut très rapidement sûr de lui.

    -Les actes de Sirius ne m'importent pas, il est coureur de jupons, c'est un fait, mais cela n'influence en rien ce que je fais. Mais dis moi... Tu lis Veritaserum, un tissu d'inepties et de mensonges. Consternant. Et encore plus de croire ce qui est marqué dedans. Mais si tu veux vraiment savoir, il ne s'est rien passé, et c'était la dernière fois que j'avais affaire à Lily Evans. C'est une sang-de-bourbe, je ne fréquente pas ce genre de personnes. J'ai aussi peu l'habitude de côtoyer des filles."

    Il profita de sa tirade pour se lever et me regarder de haut. Il venait de reprendre son rang de noble, sa dictature de supérieur ; comme si il venait de faire une petite pause d'introduction avant de reprendre tout en main. Ses yeux impassibles et royaux me fixaient sans pitié, et je leur souriais, heureuse de sa réponse et de, de nouveau, son changement de personnalité. Schizophrène, va. Il n'avait pas le droit de se jouer ainsi de moi, de passer d'un caractère à un autre de cette manière, comme l'on changeait de veste. Je profitais qu'il soit partir pour étendre mes jambes au sol et m'appuyer sur mes deux bras en arrière, le visage dégagé pour pouvoir continuer à lui parler sans le quitter des yeux.

    -Et pourtant Sirius est un véritable ralentissement dans ton ascension. Il te fait de l'ombre et te fait honte. Impossible de ne voir que le trio de nobles à l'annonce des Black ! Et pourtant tu pourrais y remédié, tu es un petit roi doté d'un esprit de génie. Le lien familial doit être trop fort...!

    Je m'attardais un instant sur une de mes mèches de cheveux qui s'était mise dans l'idée de reconquérir mon visage. Je la prenais délicatement entre mes doigts, y revoyant accroché le souvenir de la fleur de lys blanche. Je ramenais la mèche en arrière, la faisant disparaître de mon regard, comme la fleur avant elle. Mes yeux noirs se posèrent sur l'allure de Regulus. Il n'avait pas besoin de se lever pour montrer qu'il lui était en tout point supérieur, seule sa manière d'être suffisait. Néanmoins, me savoir inférieure, égale ou supérieure à lui ne changeait en rien le cours de notre conversation, ni ma manière de m'adresser à lui. Dans tous les cas, ma voix restait posée, douce, parfois dotée d'une pointe d'ironie.

    -J'avoue tout de même que le Veritaserum est consternant, autant que peu l'être ceux qui y figurent, et ses lecteurs. Je te l'accorde. Tu es un Sang-pur, tu ne côtoies pas les Sangs-de-Bourdes. Non, après tout, toi, tu prends des bains avec. Mais passons ! Cela ne me regarde pas et tu es quelqu'un d'intéressant. Même si je suis un peu déçue, ou peut-être qu'à moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petit roi, Grand génie & Fleur du mal. [Pv=Regulus Black] Dim 4 Déc - 20:07

Elle ressemblait à une enfant face à un spectacle et souriait. Elle était comme moi, nous nous découvrions. La verte et argent paraissait comme révoltée. En effet, je n'avais pas un caractère qui plaisait à tout le monde, et il n'était pas facile. Elle me fixait tandis que je lui tournais le dos, faisant semblant de regarder les prix et les photos.

"Et pourtant Sirius est un véritable ralentissement dans ton ascension. Il te fait de l'ombre et te fait honte. Impossible de ne voir que le trio de nobles à l'annonce des Black ! Et pourtant tu pourrais y remédier, tu es un petit roi doté d'un esprit de génie. Le lien familial doit être trop fort...!"

J'eus un éclat de rire sans joie. Elle n'aurait jamais finit de parler de mon frère ! Décidément, si je n'avais pas été lucide, j'aurais pu croire qu'il l'intéressait fortement. Je me retournais et revenais vers elle, un air désabusé peint sur mon visage. Si tout était aussi simple qu'elle le pensait, on entendrait plus parler de Sirius Black, malheureusement, j'étais assez conformiste et me pliais aux règlements, en général.

"Certes, je ne l'assume pas comme un membre de ma famille, mais je ne crains que tuer soit puni par la loi, et si je veux pouvoir poursuivre mon ascension comme tu dis, il faut que je sois patient. Plus tard, je lui réglerai son compte. Comme on dit : tout vient à point à qui sait attendre. Tâche de t'en souvenir petite fleur, ne sois jamais trop impulsive, cela courra à ta perte. Les coups les plus déloyaux sont souvent les plus fructueux. Le lien familial n'existe pas entre lui et moi."

Elle joua brièvement avec une mèche brune avant de l'envoyer en arrière, sans ménagement. Même si dans ses yeux, le respect se lisait, son attitude n'en restait pas moins arrogante. Sans doute avait elle pensé que j'étais quelqu'un un peu hyperactif. Elle s'était trompée, j'étais très calme, jusqu'à que la limite soit franchie. Je m'assis en face d'elle, tenu à l'écart par ses fines jambes, les miennes en tailleur. Un sourire était dessiné sur son visage.

"J'avoue tout de même que le Veritaserum est consternant, autant que peu l'être ceux qui y figurent, et ses lecteurs. Je te l'accorde. Tu es un Sang-pur, tu ne côtoies pas les Sangs-de-Bourdes. Non, après tout, toi, tu prends des bains avec. Mais passons ! Cela ne me regarde pas et tu es quelqu'un d'intéressant. Même si je suis un peu déçue, ou peut-être qu'à moitié."

Je souris et me mordit la lèvre inférieure. Elle cherchait véritablement à m'énerver, mais elle n'y parviendrait point. Quelque chose en elle me fascinait. Jamais elle ne se départissait de sa petite voix douce et son calme. Commençant à avoir chaud, je laissais tomber autour de moi ma robe et j'enlevais mon pull. Nous étions en plein hiver, mais j'étais toujours réchauffé.

"Je prends des bains avec, mais toute expérience à de la valeur ma chère. Et sois déçue, cela ne me fait ni chaud ni froid."

Je n'avais pas à plaire aux gens. Je me fichais royalement de ce qu'ils pensaient de moi. Je ne savais pas à quoi elle s'attendait en me trouvant, mais je ne m'adaptais pas en fonction de la personne. Mon caractère lunatique était d'usage dans toute situation, que ce soit avec elle ou quelqu'un d'autre. je gardais sur mon visage un sourire aimable, et pour une fois, sincère. Je desserrais le noeud de ma cravate de la main droite et posa la main gauche sur ses pieds. ils faisaient barrière, m'empêchant de m’immiscer dans l'étrange monde de Lylah Clinton. Son esprit aussi faisait barrière. En fait, elle ne voulait pas me laisser y entrer. Était-ce par crainte ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lylah Clinton

Messages : 37
Points : 20
Date d'inscription : 26/11/2011
Localisation : Dans ma tête ♥

Feuille de personnage
Ascendance: Sang mêlé
Copyright:

MessageSujet: Re: Petit roi, Grand génie & Fleur du mal. [Pv=Regulus Black] Mar 6 Déc - 22:32

Il me tourna le dos quand je lui fis part de mon avis, auquel il me répondu par un faux rire, qui me tira un rictus mauvais. Je n'aimais pas les faux rires, encore moins les faux sourires. Il scrutait les trophées et les photos, prenant alors ma place précédemment. Nous venions d'échanger nos rôles. Je m'étais assise à la place de Regulus, et le jeune héritier s'était levé pour s'intéresser aux prix. Regulus se retourna tout en revenant près de moi, son visage avait cessé de rire, ses traits étaient désenchantés. Étais-je à l'origine de ce visage déçu ? Absolument, après tout je l'avais bien cherché, à faire ressortir au grand jour les méfaits de la présence de Sirius Black, que tout le monde connaissait.

-Certes, je ne l'assume pas comme un membre de ma famille, mais je ne crains que tuer soit puni par la loi, et si je veux pouvoir poursuivre mon ascension comme tu dis, il faut que je sois patient. Plus tard, je lui réglerai son compte. Comme on dit : tout vient à point à qui sait attendre. Tâche de t'en souvenir petite fleur, ne sois jamais trop impulsive, cela courra à ta perte. Les coups les plus déloyaux sont souvent les plus fructueux. Le lien familial n'existe pas entre lui et moi.

Je lui souris, appréciant le fait qu'il acceptait de me révéler cette facette de son caractère. Mais la petite fleur, comme il le disait si bien, savait attendre. J'avais patienté longtemps durant ma vie pour que mon père termine à Azkaban. Certes je ne l'avais pas tué, j'avais seulement anéanti tout son bonheur. Il s'assit face à moi. Oui, il reprenait mon ancien rôle, s'approchait de moi en me fixant et moi, je le regardais avec un sourire narquois, comme il l'avait fait avant moi. Il se mordit la lèvre, il gardait bien son calme. Mon objectif serait alors de l'agacer jusqu'à la rupture, aujourd'hui. Peut-être tout de suite, ou peut-être dans quelques heures si je le recroisais d'ici là. Il commença à se dévêtir, malgré l'hiver et les dalles de la salle gelées. Ce jeune homme était royal.

-Je prends des bains avec, mais toute expérience à de la valeur ma chère. Et sois déçue, cela ne me fait ni chaud ni froid.

Je laissais un léger rire s'échapper de mes lèvres. Ni chaud, ni froid et il se tenait en chemise blanche et cravate devant moi. Je le fixais, mon visage marqué d'amusement. Ce garçon était trop intéressant, à croquer, je m'en pinçais les lèvres. Je senti un poids sur mes pieds et y jetai un coup d'oeil. La main de Regulus venait de se poser, lui même étant en train de défaire sa cravate. Je n'aimais pas ce contact beaucoup trop brusque. Je n'aimais pas le contact en général, m'approcher oui, toucher oui. Mais pas me faire toucher, du moins lorsque je ne connaissais pas encore la personne. J'essayais de glisser mes pieds loin de sa main mais n'y parvint pas, comme paralysée. Comme tout le monde, j'avais une faiblesse et cette dernière n'était autre que le contact. J'en avais peur, de ce contact avec quelqu'un que je ne connaissais pas, comme une personne qui aurait peur du Seigneur des Ténèbres. Je sortis ma baguette magique de ma manche et lançai dans un murmure un sortilège qui provoqua une vive douleur dans la main de Regulus.

-Plutôt chaud, je dirais, Black... Dis-je dans un souffle, accusant sa tenue et sa nouvelle brûlure.

Je libérais doucement mes pieds de la main douloureuse de Regulus et replaçai ma faiblesse à distance de ce jeune héritier. De ce côté-ci, je ne céderais pas. Il n'aurait qu'à apprendre mon moi avant d'envisager de me frôler. Cela faisait partie de mon caractère, inexplicable certes et pourtant bien présent. Je replaçais nerveusement mes cheveux, mobilisant mes mains pour me détendre en cet instant. Je ne cachais pas ma faiblesse, car elle pouvait aussi devenir ma force et ma violence.

-Car il faudra être patient avec moi aussi ! Ceux qui ne respectent pas ça, je leur ôte tout bonheur et raison de vivre et si l'occasion se présente à moi... je les tue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petit roi, Grand génie & Fleur du mal. [Pv=Regulus Black] Mar 13 Déc - 16:06

Elle passait du sourire au rire. De toute évidence elle se moquait un peu de moi. je haussais discrètement les épaules. Elle pouvait se moquer, peu m'importais. Une fois ma main posée sur ses jambes, je sentis ses muscles se contracter, voila que c'était à son tour d'être mal à à l'aise ! Je résistais, pour voir sa réaction. Soit elle n'était pas habituée au contact physique, soit cela provenait d'autre chose. Comment pouvait-elle ensuite dire qu'elle me mettait mal à l'aise lorsqu'on la voyait en cet instant ? Elle n'avait pas l'air de ressentir de la colère, mais une crainte indéfinissable se lisait dans es yeux. J'avais trouvé sa faiblesse.

"Plutôt chaud, je dirais, Black... Dis-je dans un souffle, accusant sa tenue et sa nouvelle brûlure. "

Sur ces paroles, ma paume de main se mit à rougir et une douleur aiguë me transperça la peau. Sa baguette était pointée sur moi. J'étouffais un bruit de surprise et fronçais les sourcils. Sa réaction n'était pas bénigne, et cette nouvelle information m'intriguait. Pourquoi avait-elle eût cette réaction ?
Je me frottais les mains tandis qu'elle s'écartait d'avantage de moi, hors de portée. Son visage affichait une mine déterminée mais la nervosité surgissait de temps à autre. Décidément, elle n'aimait pas du tout qu'on la touche. Était-ce du à un traumatisme dans son enfance ?

"Car il faudra être patient avec moi aussi ! Ceux qui ne respectent pas ça, je leur ôte tout bonheur et raison de vivre et si l'occasion se présente à moi... je les tue."

Je haussais les sourcils avec un petit sourire aimable. Patient, je l'étais, sauf pour les petites choses de la routine. Me menaçait-elle vraiment ? Dans tous les cas, elle ne me faisais pas peur. Cependant, si elle avait considéré mon geste comme un manque de respect, c'était un malentendu, ce n'était qu'amical, rien de plus. Cette fille ne savait pas non plus ce qu'elle voulait. Elle désirait des réactions sincères mais ne les acceptait pas venant de moi. Pour le moment, la politesse était d'usage, lorsque l'on offensait une jeune fille. C'était du moins comme on m'avait élevé /

"Excuses-moi si tu as mal pris mon geste."

Je n'avais pas grand chose d'autre à rajouter derrière ça, il ne fallait certainement pas qu'elle s'attende à ce que je me mette à genou ou quoique ce soit d'autre. Assis à une bonne distance d'elle, je me demandais où nous conduirait mon acte. la discussion allait peut-être se finir là... Alors, ma première rencontre avec Lylah Clinton n'aurait pas été très chouette. D'un autre côté, je ne pouvais pas anticiper ses réactions. Je regardais son doux visage blanc. Il fallait peut-être que je la laisse reprendre le dessus sur la situation et faire ce qu’elle voulait pour qu'elle passe l'éponge là-dessus. Je ne bougeais plus, le visage impassible, la regardant. Elle pouvait faire ce qu'elle voulait, ma baguette était rangée. Partir, attaquer, ou faire autre chose, elle avait toutes les cartes en main.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lylah Clinton

Messages : 37
Points : 20
Date d'inscription : 26/11/2011
Localisation : Dans ma tête ♥

Feuille de personnage
Ascendance: Sang mêlé
Copyright:

MessageSujet: Re: Petit roi, Grand génie & Fleur du mal. [Pv=Regulus Black] Lun 19 Déc - 1:19

Un air victorieux s'afficha sur le noble visage du jeune Black. Tirait-il sa fierté de sa nouvelle découverte, celle de cette faiblesse qui me rongeait de l'intérieur ? Je me sentais trembler, mon sang se glacer depuis l'endroit où il m'avait toucher. Mon corps entier se figeait, et mon âme se craquelait de ce nouveau choc. Le souvenir de ce contact froid fit naitre des frissons le long de mon dos, cela ne m'avait pas plus, j'étais secouée, j'enfonçais mon visage contre les genoux, entre mes bras. Je surprenais ma panique m'envahir et mes yeux se mettre à briller. Dans l'ombre de mes jambes, j'aperçus la baguette au bois de cerisier de mon père, pointée sur mon corps d'enfant au regard chargé de vengeance. Le seul contact que j'avais vécu était celui de mon père trop exigeant et de ma mère trop possessive. Chaque main me rappelait les leurs, leur dureté envers moi, une enfant qui avait cru bon d'anéantir l'emprise qu'ils avaient eu sur elle, leur bonheur à eux.

-Excuse toi ! Excuse toi ! EXCUSE TOI !!

Je m'énervais contre ce garçon qui me rappelait soudainement mon père. Je le voyais dans la cellule d'Azkaban, à la place de celui qui avait dressé son éducation. J'en tirais un sourire mauvais de satisfaction tant ma douleur en cet instant était grande. Voir ceux qui m'entourait plongés dans le malheur m'apportait du réconfort, morbide, certes, mais ça me soulageait. Pourtant enfreindre les règles détruirait l'honneur des Serpentards. Déjà en cet instant, ma douleur révélée aux yeux de cet héritier Black, je me rabaissais vulgairement, je devais faire pitié. Mais j'entendis dans la salle, claire et fraîche, sa voix polie.

-Excuses moi si tu as mal pris mon geste.

Je passais mes mains sur mon visage. J'avais honte soudainement de mon comportement et de ce que je lui avais demandé. Mais c'était désormais trop tard et je ne pouvais pas faire un retour en arrière, j'assumerais, comme j'avais assumé toute ma jeunesse. Mon front encre appuyé sur mes genoux, je tournais mon visage vers lui. Pourquoi un aristocrate s'attardait sur une jeune femme indigne et blessée qui traînait son corps malingre dans la salle commune des Serpentards. Mais il me l'avait dit, d'après lui si j'étais à Serpentard, c'était que je le méritais. Certes beaucoup moins que lui, le noble héritier des Black à qui tout était donné depuis qu'il était venu au monde. Il était comme un élu dans ce monde de sorciers mal lunés, comme moi. Je glissais ma baguette dans ma manche, ainsi, elle n'était jamais très loin.

-Depuis que je suis gamine, le seul contact que j'ai eu n'a été que douleurs, brûlures, déchirements. On m'a lacéré de tout les côtés, mais surtout là dedans. Je portais ma main à ma tête pour la désignée, cette caboche en peu déroutante. Et maintenant je suis prête à tout pour réduire en miette le bonheur de celui qui me ferais du mal. C'est une idée tordue... mais mon esprit, que tout le monde trouve tordu, l'aime bien. ... C'est ça qui a de bien dans des sourires sincères, ça remplace parfois tout le contact que je ne peux pas tolérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petit roi, Grand génie & Fleur du mal. [Pv=Regulus Black] Mar 20 Déc - 21:54

Elle passa les mains sur son visage, elle était tiraillée entre douleur et honte. Décidément, mon geste n'avait peut-être vraiment pas été le bon, mais en même temps, je ne pouvais pas deviner, c'est elle qui essayait de me mettre mal à l'aise mais un geste anodin la bouleversait totalement. Lentement, comme par crainte, elle me regarda se cachant toujours de moitié avec ses genoux. Elle souffrait, c'était évident, pour la première fois de ma vie, je m'en voulais. J'aurais du m'en foutre délibérément, mais ce n'était pas le cas. Elle rangea sa baguette dans sa manche. Que devais-je faire ? Si je tentais quoique ce soit, je craignais qu'elle le prenne mal. Craindre ? Moi ? Je ne savais pas ce qui m'arrivait, mais je me remettais en question. Pendant un long moment, il y eût un blanc, c'était un silence tendu que Lylah brisa pour me raconter sa souffrance mentale, celle qu'elle avait enduré durant son enfance et qui l'assaillait encore maintenant. Elle avait été battue et maltraitée. Qui avait pu faire ça ? A en juger par son physique d'aujourd'hui, j'en déduisis qu'elle avait du être une enfant magnifique, comment quelqu'un avait pu la faire souffrir ? Je me sentis responsable de lui avoir fait revivre ces moments ignobles, et intérieurement, je me jurais que plus jamais cela n'arriverait. Pas seulement de ma part, mais je ne laisserai plus personne le faire non plus. Elle ne le méritait pas. Les sourires étaient peut-être biens, mais ils ne remplaçaient pas une bonne étreinte.

"Avec le temps, peut-être que tu accepteras de nouveau les contacts. Saches juste que de ma part, tu n'auras rien à craindre."

Mon ton était déterminé, mais j'étais quelqu'un de parole. Si je lui disais ça, je m'y tiendrai. Jamais je ne m’étais engagé auprès d'une fille pour quoique ce soit, mais comme on dit, il y a un début a tout. Je me sentais bizarre, mais j'aimais cette sensation bien que je ne puisse la définir. Je lui souris et mes yeux se mêlèrent à ce geste, une première aussi. Je ne tentais pas de réduire la distance, elle avait besoin de respirer après ça.

"Et je peux t'affirmer Lylah Clinton, que tu ne me mets pas du tout mal à l'aise"

Ça c'était peut-être un peu moins vrai, mais vu que je connaissais maintenant une de ses faiblesses, elle m'était moins indiscernable. J'appréciais la personne que j'avais en face de moi. Inconsciemment, je lui sourit à nouveau. Ça venait tout seul, sans que je sache pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lylah Clinton

Messages : 37
Points : 20
Date d'inscription : 26/11/2011
Localisation : Dans ma tête ♥

Feuille de personnage
Ascendance: Sang mêlé
Copyright:

MessageSujet: Re: Petit roi, Grand génie & Fleur du mal. [Pv=Regulus Black] Lun 2 Jan - 21:02


Spoiler:
 

Je respirais profondément et plongeais mon regard noir dans les lignes qui marquaient mes fines mains de jeune femme. Elles étaient troubles et brisées par endroit, comme l'était ma vie dans ce présent. Mais je comptais bien la rendre nette et pleine de courbes incessantes dans le but qu'elle devienne impressionnante, à l'image de mes pensées déséquilibrées. Je soufflais alors sur mes doigts et me relevais sans tarder, assez de cette position assise. Dans tous les cas, je ne supportais pas de rester dans cette position dont l'Homme s'était arraché il y a des millions d'années pour se dresser fièrement sur ses deux jambes. Dans tout les cas, j'étais plus instable assise que debout, plus ouverte à mes blessures que je n'étais intouchable lorsque j'étais debout. D'un vif coup de la main, j'époussetais ma jupe noire aux coutures vertes et argentes et resserrais ma cape sur mon corps pour me tenir plus au chaud. Mon regard se posai sur le jeune homme qui réfléchissait à mes paroles, la contrariété se lisait dans ses yeux noirs et j'en tirais un sourire amusé. Sa réaction était des plus distrayantes et soignait un peu la blessure qu'il avait ouverte plus tôt. J'écoutais avec attention ce qu'il avait a me dire et ses mots m'apportèrent un peu de réconfort.

Peut-être ! Mais ce n'est pas toi que je crains, c'est moi même. Je me hais tellement ! Dis-je dans un rire des plus mauvais, pour mon ego.

Il ne cessait de sourire désormais ! Cela me réconfortait et réchauffait un peu mon coeur si froid. J'étais heureuse de voir ce jeune homme m'offrir de sa présence et des paroles, des sourires. Jusqu'ici cette sensation m'étais étrangère, sauf peut-être avec Maddox avec qui j'étais devenue proche. L'idée qu'il puisse s'infiltrer ainsi dans ma vie était plus que distrayant et très appréciable. Surtout lorsque l'intrus était intéressant et qu'il possédait un tel regard.

-Et je peux t'affirmer Lylah Clinton, que tu ne me mets pas du tout mal à l'aise.

Je le regardais de haut d'un air moqueur, détaillant son visage et ses manières. Lui, à l'aise ? Vraiment, absolument : non. Du moins, il n'était pas au summum de la tranquillité et l'entendre dire cela ne pouvait que me donner l'hilarité de me moquer de lui. Je croisais les bras sous ma poitrine en continuant de le fixer avec nonchalance, j'espérais bien qu'il avait un coeur glacé et un esprit de pierre. Cela en serait plus amusant pour moi se le faire fondre et de le casser pour voir ce qu'il y avait à l'intérieur. Les cerveaux et moi, c'était un amour enlacé depuis des années qui ne finira jamais.

-Je me doute bien que je ne te mets pas du tout mal à l'aise. Tu m'as déjà fait la remarque plus tôt, tu trouvais même ça... mignon !

Je lui souriais gentiment et fis quelques pas sur la pointe des pieds, fit un demi tour sur moi-même et me réceptionnais face à lui. C'était un jeune homme bien attrayant pour son âge, car il était bien en quatrième année. Je m'avançais vers lui, laissant une distance respectable entre nous, à quelques pas.

-Mais il va bien falloir un jour où ton aise disparaîtra, Acturus ! J'essaierais de tout coeur dès maintenant, alors fais attention à toi. On ne sait jamais, mais les femmes sont des êtres les plus dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petit roi, Grand génie & Fleur du mal. [Pv=Regulus Black] Lun 2 Jan - 21:41

Spoiler:
 


"Mais il va bien falloir un jour où ton aise disparaîtra, Acturus ! J'essaierais de tout coeur dès maintenant, alors fais attention à toi. On ne sait jamais, mais les femmes sont des êtres les plus dangereux."

Sur ces paroles, j’éclatais d'un rire teinté d'une pointe de moquerie. Elle dangereuse. Peut-être, mais sur moi ses techniques n'avaient aucun impact. Je secouais la tête d'un air amusé. Elle me dévoilait une partie de sa personnalité dont elle ne pouvait être fière mais elle reprenais face juste après... Tout cela était très intéressant. Elle osait me jeter des sarcasmes à la figure, mais elle les méritait tout autant. Comment connaissait-elle mon deuxième prénom d'ailleurs ? Je le détestais.
Elle était sur le point de faire quelque chose, mais ce n'était que des paroles en l'air. Des menaces. Je n'avais pas froid aux yeux face à cette fille attirante. Quoiqu'elle veuille faire, je savais pertinemment qu'elle ne le mettrait pas en exécution. Elle était debout, devant moi, me surplombant de toute sa hauteur, non loin de moi. Je sautais sur mes pieds. Maintenant, nous étions d'égal à égal. Mes sourcils s'arquèrent.

"Mais j'aime le danger petite fleur. Et tu ne feras rien. Je le sais."


Ma remarque avait de grande chance de la faire démarrer au quart de tour, mais il fallait prendre des risques. Après tout, que serait la vie si l'on ne prenait pas de risques ? D'un autre côté, elle avait déjà eu mille occasions de tenter une attaque ou autre chose mais elle ne l'avait pas fait. peut-être qu'elle se méfiait de moi. Bizarrement, je ne pourrais pas lui faire de mal. Cette pensée déclencha en moi une sensation étrange. Jamais quelque chose ne m'avait empêché de faire du mal à quelqu'un, c'était d'autant plus désagréable que je ne savais pas ce qu'était ce quelque chose. Je plongeais mon regard dans celui de Lylah. Elle pouvait lire dans mes yeux du défi et de la malice. Je lui offris un vrai sourire. J'avais raison, elle ne ferait rien, les secondes défilaient et elle ne bougeait pas d'un pouce. Je croisais les bras.

"C'est comme ça que tu essaies Lylah ?"

Mon ton était certes narquois, mais pas méchant. Je gardais le même sourire peint sur mon visage blanc. Le sien faisait innocent, comme quoi, il ne faut jamais se fier aux apparences. Elle ressemblait un peu à un ange, de ce point de vue. Mais elle n'en était pas un. Pourtant, j'étais sur qu'elle pouvait être douce en plus d'être attachante. Moi, je n'étais pas attachant, les gens n'ont aucun mal à se passer de moi. Je replaçais une mèche de mes cheveux. Je n'avais pas envie de faire attention à moi, j'avais le sentiment que je pouvais lui faire confiance. Du moins, j'en avais envie...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lylah Clinton

Messages : 37
Points : 20
Date d'inscription : 26/11/2011
Localisation : Dans ma tête ♥

Feuille de personnage
Ascendance: Sang mêlé
Copyright:

MessageSujet: Re: Petit roi, Grand génie & Fleur du mal. [Pv=Regulus Black] Mar 3 Jan - 22:36

Il riait, secouait la tête comme un enfant amusé puis se renfermait à l'entente d'une pensée sombre. Il avait tiqué sur son nom. Un nom que j'appréciais beaucoup, parce que le prénom Acturus signifiait « étoile » en latin. Un prénom certes féminin au premier abord, mais qui pouvait aussi se traduire par lumière directrice, à laquelle on voue un magnifique culte d'admiration. Lorsqu'Acturus se liait avec « Regulus », on pouvait deviner que la famille Black avait sut, dès l'instant où il était venu au monde, son destin et son caractère quelque peu arbitraire et impérial.

Et pourtant ce petit roi semblait douter de mes capacités à le déranger, le gêner ou même lui faire mal. Parce que j'étais une fille, ou tout simplement parce que je n'avais pas l'apparence requise ? Son rire montrait bien sa moquerie à mon égard et à mes paroles, que je pouvais soutenir le plus claire de mon temps. Mais hélas le sortilège doloris était interdit et puni d'emprisonnement à vie, je ne pourrais donc pas me justifier aujourd'hui. Après s'être bien joué de moi, Regulus se mit debout, fini de rire, il était bien mon égal en tout point.

« Mais j'aime le danger petit fleur. Et tu ne feras rien. Je le sais. »

Bizarrement, je ne bougeais pas et me contentais de me tenir froidement et sagement, mes yeux calmes le scrutant avec amusement. Que savait-il lui ? Il se mentait déjà à lui même depuis tout à l'heure, il trahissait son caractère, bannissait ses propres idéaux de vie. Il commençait déjà à réfléchir à ce qu'il venait de dire, me fixait avec l'idée de se justifier à lui-même qu'il avait raison. Je vis bien que quelque chose n'allait pas, dans sa tête. C'était ça qui était amusant. Il avait beau regarder et observer partout, il était aveugle de l'essentiel. Il me jeta un regard d'affrontement aux pétillement malicieux, bordé d'un joli sourire. Il croyait être invincible alors que déjà, dans son esprit, le doute s'installait.

« C'est comme ça que tu essaies Lylah ? »

Il continuait à me taquiner sur mes intentions dites dangereuses et menaçantes. Il n'était pas méchant, loin de là, il était comme il n'avait jamais été. Et c'était bien de là que venait mon danger, infiltrer les esprits des gens et dans ce cas, de celui de Regulus. Parfois je le faisais naturellement, avec inconscience je voyais des personnes changer et parfois même, souffrir intérieurement. Je ne cherchais pas une douleur physique, je cherchais une douleur psychologique. Elle était plus dure et plus persistante. Plus difficile à soigner aussi, et ça, ça me faisait plaisir. Dans le cas de Regulus, c'était lent, mais ça pouvait toujours avoir du résultat.

« Mais bien sûr, Acturus. Tu n'as pas remarqué ? J'ai déjà commencé depuis que nous nous sommes rencontrés, je ne suis pas dans ta tête ? Tu ne doutes pas ? Je m'installe peu à peu, tu verras. Si ce n'est déjà fait. J'ajoutais dans un sourire : Au bout d'un moment ça commence à être douloureux... Mais après tout, tu verras par toi même. »


Dernière édition par Lylah Clinton le Mer 4 Jan - 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petit roi, Grand génie & Fleur du mal. [Pv=Regulus Black] Mar 3 Jan - 23:10

Elle essayait donc la manipulation mentale. Mais qui lui disait que toutes les facettes que je lui avait dévoilé jusqu'à présent. Finalement, elle me ressemblait. Si elle voulait me torturer mentalement, qu'elle essaie, mais jamais personne n'y était arrivé. Étrangement, je n'avais pas envie de me prendre la tête avec elle. Je m'écartais et ramassais les vêtements que j'avais laissé au sol un peu plus tôt et les époussetais.Je resserrais ma cravate d'une main d'un geste sec et soignait ma chemise. Je glissais le pull et la robe dans mon sac et me tournais à nouveau vers la jeune femme. Machinalement, je passais une main dans mes cheveux.

"Lylah... "

Je ne savais même pas pourquoi j'avais ouvert la bouche. Que comptais-je lui dire ? Je ne parvenais pas à formuler mes idées clairement. Si son unique but était de me manipuler, je n'avais plus rien à faire ici. Nos chemins s'étaient croisés et se sépareraient donc ici. Qu'avais-je pu espérer d'elle de toute manière. Je fis une moue désabusée et tournais les talons. eut-être que partir ainsi ne se faisait pas mais que pouvais-je faire d'autre ? Elle se moquait de moi depuis le début, elle n'avait fait que jouer. En passant près d'une vitrine, j'arrachais une photo représentant mon frère et la froissait avant de la laisser tomber par terre. Arrivé à la porte, je me rendis compte que je n'avais pas du tout envie de partir, mais c'était le mieux à faire.

Mes jambes refusaient de franchir le pas de porte. Je l'imaginais déjà, quand elle serait de retour à la salle commune, se riant de moi, en partageant ce moment avec les autres. J'étais déçu. Je m'étais trompé sur son compte. Elle n'avait pas besoin que quelqu'un se penche sur elle, juste de tourner les gens en ridicule. Accoudé sur le battant en bois, j'émis un long soupir et posa ma tête sur mon bras. Elle devait sûrement être retournée avec "l'Histoire". C'était bien plus intéressant et important que moi à ses yeux. Je fermais les miens, et ne bougeais plus.

Tout au fond de moi, je percevais une certaine tristesse, que je n'avais encore jamais ressenti jusqu'à présent. Elle avait réussi son coup le petite fleur, elle pouvait être fière d'elle.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Petit roi, Grand génie & Fleur du mal. [Pv=Regulus Black]

Revenir en haut Aller en bas

Petit roi, Grand génie & Fleur du mal. [Pv=Regulus Black]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maraudeurs & Secrets :: Poudlard :: Troisième étage :: Salle des trophées-

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite
Voir ses messages

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit